Le LGO (Logiciel de Gestion Officinal) est votre logiciel de production au quotidien. Il fournit les fonctionnalités indispensables pour améliorer votre performance et ainsi donc votre compétitivité.
D’un éditeur à l’autre, les fonctionnalités de base sont souvent les mêmes. Les difficultés deviennent réelles lorsque votre solution logicielle ne répond plus à vos contraintes internes et devient un obstacle, voire un outil de contre-performance pour vos équipes et vous-même.

Pour faire de cet outil central, un allié d’optimisation et vous permettre de mieux piloter votre officine, nous vous livrons dans cet article cinq (5) raisons de changer de logiciel et les critères à prendre en compte pour faire votre choix.

1- Accélérer tous vos processus quotidiens

En tant qu’acteur de santé publique, ce qui a le plus de valeur pour vous c’est la santé de vos patients. Il est donc vital pour performer de simplifier, d’automatiser au maximum vos processus quotidiens pour avoir plus de temps pour servir vos patients.

Votre LGO doit être simple d’utilisation, il doit posséder une interface facile à apprivoiser et chose simple, doit s’ouvrir rapidement lorsque vous le lancez et ne pas être un casse-tête chinois à chaque fermeture de votre officine. Il doit pouvoir automatiser et rendre plus simple les tâches récurrentes de votre quotidien et de celui de votre personnel.
Par exemple, certains logiciels ont des interfaces en cascade, avec des fenêtres qui s’ouvrent et se ferment à tous niveaux de votre écran. Certains encore vous obligent à garder des combinaisons complexes de touches pour effectuer une tâche ou une autre. Pour d’autres encore, il vous faut passer du temps devant un écran monochrome bleu (ou noir) avec des écritures blanches qui ne sont plus très au goût technologique du jour. Tout ceci, nécessite une attention particulière de vos collaborateurs au comptoir, et les empêchent de se concentrer sur le patient et lui donner l’attention nécessaire pour lui délivrer une bonne expérience clients.

Quick Win #1 : Privilégiez un logiciel qui donne une expérience visuelle unifiée, une expérience utilisateur cohérente qui facilite la prise en mains intuitive de vos collaborateurs.

2- Votre temps est précieux ! Faites en bon usage

Bien qu’étant une entreprise de négoces dans laquelle vous allez acheter et vendre des médicaments, votre valeur ajoutée de pharmacien(ne) se trouve dans le conseil aux patients. Votre temps est donc précieux, car vous devez l’utiliser pour sauver des vies.
Votre logiciel doit être un outil de simplification et d’automatisation de vos tâches quotidiennes. Par exemple, pour passer vos commandes, qu’elles soient groupées, ciblées ou ponctuelles, vous ne devez plus passer par un processus long et complexe. Votre logiciel connait vos commandes, vos réceptions de commandes, vos ventes et encaissements, il doit donc pouvoir aisément vous proposer en quelques clics un carnet de commandes cohérent qu’il ne vous restera plus qu’à valider.

Préparer et passer vos commandes reste une tâche récurrente et sans grande valeur ajoutée métier pour vous. Challengez votre éditeur, automatisez cette tâche et vous verrez des bénéfices certains sur votre gestion.
Récemment, l’équipe de #AS #PHARM sous l’impulsion de nos clients a travaillé à optimiser le processus de passation des commandes. Vous pouvez voir une vidéo explicative en cliquant ici. Le premiers retours clients sont très satisfaisants. Imaginez que vous arrivez à préparer et passer vos commandes groupées en 15 minutes ? 🙂 Que feriez-vous du reste de votre temps ?

Quick Win #2 : Privilégiez un logiciel développé par une équipe plutôt qu’un individu. Au delà, il vous faut questionner le passé, il vous faut détecter au sein de cette équipe une volonté de repousser les limites, une volonté de mettre votre satisfaction au coeur de toutes leurs actions. Il vous faut voir la capacité de cette équipe à innover et à vous proposer des solutions visant toujours à optimiser votre travail.

3- Un LGO au coeur de l’animation de votre officine

Acheter, vendre ( parfois à crédit), conseiller, encaisser, décaisser de l’argent etc sont autant de tâches que vous devez réaliser au quotidien dans votre officine.

Si nous prenons par exemple le conseil, le(la) pharmacien(ne) ne sera pas toujours au comptoir pour assister à toutes les ventes. Donnez donc à vos vendeurs la possibilité de conseiller eux-mêmes des équivalents, ou de détecter des interactions sur une ordonnance. Dans un cas, vous ne laissez échapper aucune vente et dans l’autre, vous faites ce qui est votre objectif : sauver des vies en prévenant une mauvaise prescription.
Notre récente et inédite collaboration avec Mayité Equivalences et Vidal vous offre cette possibilité. Profitez en un clic du travail de qualité effectué et mis à jour régulièrement par un comité scientifique qui se compose de 9 membres (4 professeurs agrégés en pharmacie, un médecin nutritionniste, 3 pharmaciens d’officine, un docteur vétérinaire). Désormais, vous n’avez plus besoin de sortir de votre logiciel de gestion pour consulter des équivalences, pour questionner le vidal etc.

Quick Win #3 : #KISS, Keep It Short and Simple
Concentrez-vous sur votre coeur de métier et appuyez vous sur le travail effectué par des professionnels.
Privilégiez un logiciel qui s’interconnecte, ou à minima peut s’interconnecter avec différents écosystèmes indispensables à votre métier.

4- Un LGO qui vous aide à parfaire le relationnel patients

Il y a quelques semaines, une pharmacienne m’a montré plusieurs boîtes de médicaments vendus en avoir et qui attendaient chacune l’heureux patient qui les avait commandé et n’est pas retourné les chercher.

Parfois, le trop plein de travail ne vous permet pas de prendre le téléphone et d’appeler le patient pour l’informer que son produit était désormais disponible.
Le simple fait pour un patient qui a l’habitude d’acheter à crédit reçoive un récapitulatif de son solde vous permet de faire du recouvrement préventif et améliore donc votre ration recouvrement sur ventes.

Tellement de choses qui peuvent être améliorées simplement en ayant un logiciel qui intègre une fonctionnalité de #SMS #Marketing évolutif.

Concentrez-vous sur vos patients et laissez votre logiciel détecter qu’un produit en avoir est de nouveau en stock. Mieux, laissez-le avertir votre patient en toute autonomie pour qu’il passe récupérer son médicament.

Quick Win #4 : Sans clients / patients, votre activité ne tourne pas.
Privilégiez un logiciel qui vous accompagne dans le maintien de la relation avec ces derniers.

5- Votre éditeur de logiciel est-il un pure player ?

Une officine de pharmacie est un commerce spécialisé, dans lequel on achète, vend des médicaments et conseille les patients sur leur santé. Ce n’est pas une épicerie, une boutique. 

Les règlementations légales, fiscales, et sanitaires peuvent évoluer très rapidement. Il est donc vital, surtout dans cette période de professionnalisation de nos administrations que vous optiez pour un éditeur qui soit focalisé sur votre métier.
Une personne morale ou physique qui développe et maintient plusieurs solutions de différents secteurs ne développera jamais une expertise fonctionnelle autour de votre métier à moins d’en avoir les moyens. Un éditeur sérieux ne peut pas avec une petite équipe de moins d’une dizaine de personnes prétendre développer et maintenir des logiciels de différents secteurs tout en développant cette expertise fonctionnelle sur chacun des secteurs.

Quick Win #5 : Privilégiez un logiciel développé par un éditeur qui est concentré sur les problématiques de votre métier.
Vous allez ainsi profiter de l’expérience et de l’expertise qu’il développe en étant au contact quotidien de vos confrères.

Vous souhaitez en savoir plus sur la solution AS PHARM, cliquez ici

close

Ne partez pas si vite ! 🙂

Rejoignez plus de 2500 pharmacien(nes) qui nous suivent au quotidien

AS PHARM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *